• 04 79 07 50 95

CHAMBRE DE L'INDUSTRIE HÔTELIERE DE LA SAVOIE ET HAUTE SAVOIE

Union des métiers  et des industries de l'hôtellerie du département de la Savoie et de la Haute Savoie

Actualités

LE MOT DU PRÉSIDENT - MAI/JUIN 2017

QUINQUENNAT – LE BILAN

Loin d'être aussi brillant que l'ex président a voulu nous le faire croire.

1,5 % de croissance cette dernière année, François HOLLANDE prévoyait une croissance de :
1,7 % en 2013,
2 % en 2014,
2,5% les années suivantes. Elle n'a jamais dépassé 1,2 %.

5,6 millions de salariés dans la fonction publique :
Stable dans la fonction d'état,
+ 0,9 % dans la fonction publique hospitalière,
Et 1,5 % dans la fonction territoriale.

48 milliards d'euros de déficit commercial.

10 % de chômage maintenu malgré la volonté d'inverser la courbe.

47,7 % de taux de prélèvements obligatoires. La France, désormais le pays d'Europe où ils sont le plus élevés.

LIBERTÉ

Année après année, j'ai dans cette rubrique réclamé la liberté de gérer et que l'on supprime tous les freins administratifs inutiles qui NOUS MOBILISENT et NOUS PARALYSENT.

Pourquoi ne pas faire comme Mr RENZI en Italie, annuler les milliers d'arrêtés et de décrets par simple décision ministérielle. Une telle bouffée d'oxygène aurait un résultat immédiat sur la reprise économique.

La simplification du code du travail est indispensable ; la tâche est ardue et prendra du temps (Quid des ADVERSAIRES SOCIAUX et particulièrement la CGT qui avant de connaître les propositions recoure déjà à son chantage habituel et menace de prendre en otage le pays par une grève générale et une mobilisation de la rue).

Le code du travail en France = 3 200 pages de textes rébarbatifs, en Suisse 180 pages. Les salariés Suisses sont-ils plus maltraités que nos nationaux ? (Taux de chômage en Suisse = 4,80 %).

Ce code est le résultat du génie de notre administration particulièrement douée pour compliquer par tous les moyens la vie de chacun.

Souhaitons que ce gouvernement prouve sa solidité et sa volonté de réformer. Il en va de sa réussite pour remettre la France sur les rails de la reprise économique et qu'enfin la courbe s'infléchisse de manière durable.

QUI POUR S'OCCUPER DU TOURISME ?

Le tourisme sera-t-il encore l'oublié de ce nouveau gouvernement ?

« NI MINISTÈRE, NI SECRÉTAIRE D'ÉTAT ».

Le Président
Roger MACHET

Toutes les actualités